PETITS CONSEILS UTILES

Pour sa croissance, le chiot a besoin d’une alimentation saine et équilibrée. Il est nécessaire de lui fournir une alimentation riche en matières grasses et protéines. Pour cela il existe de très bonnes croquettes que l’on trouve dans des magasins spécialisés.

Les doses sont à respecter sérieusement surtout pour les races sensibles à l’obésité (tout particulièrement le labrador).

Photo de Ckaoma

Si votre chiot réclame après avoir mangé sa gamelle, ne surtout pas lui en rendre ! Il faut toujours le laisser reposer après le repas 2 à 3 heures car certaines races comme le berger allemand peuvent être victimes d’une torsion d’estomac qui peut leur être fatale. Il en sera de même à l’age adulte.

Le chiot sevré ne boit plus de lait mais uniquement de l’eau à volonté. Lui donner du lait pourrait lui donner d’importantes diarrhées qui pourraient l’affaiblir et qui occasionneraient des dépenses chez un vétérinaire. Toutefois, pour l’alimentation, les doses sont données à titre indicatif car chaque sujet est différent et on peut, sur un chiot vu par un vétérinaire et jugé trop sec, augmenter légèrement de quelques grammes sa ration journalière.

Mais souvenez vous qu’un chiot ne doit jamais être tenu gros car il pourrait être ajourné lors de sa confirmation.

Avec certaines grandes races, il ne faut pas oublier qu’UN CHIEN DOIT ETRE TENU A SA PLACE DE CHIEN ce qui veut dire : pas de lit, il a sa couverture, il ne mange pas à table car il a sa gamelle, il ne réclame pas ça n’est pas bien, il ne saute pas (surtout sur les invités), les gens n’apprécient pas, il ne doit pas détruire pour se venger et doit être propre, il ne doit pas montrer les dents si on le réprimande et surtout il ne doit pas diriger la maison.

Le chiot ne fait pas ce qu’il veut et doit se soumettre au règlement qui est instauré au sein de la famille. Tout ceci est la base de l’éducation, cela peut sembler un peu complexe pour les gens qui n’ont jamais eu de chien mais il est possible de demander conseil à l’éleveur.

Tout ceci est le B A BA et les bases de l’éducation.

Photo de Cyrano

Il est très important aussi pour une croissance correcte de ne pas oublier de vermifuger le chiot. Il faut le peser avant de le faire afin de donner la bonne quantité de produit.

Un chiot doit être vermifugé tous les mois jusqu’à 6 mois et ensuite 2 fois par an toute sa vie. A l’élevage, les chiots sont traités à partir de 14 jours et ce tous les 15 jours jusqu’à l’âge de 2 mois. La mère est elle-même vermifugée à la saillie, à 40 jours de gestation et 10 jours après la mise bas.

Il faut savoir qu’un chiot mal ou pas vermifugé peut avoir de graves problèmes de croissance et de santé, et l’infestation peut occasionner la mort. Il faut de préférence utiliser un vermifuge acheté chez le vétérinaire.

Avec tous ces petits conseils, vous pourrez démarrer sur de bonnes bases en toute harmonie avec votre compagnon, et ce pour de longues années d’amitiés.